Serrurerie : comment bien choisir son serrurier ?

serrurerie

Que ce soit pour protéger un coffre-fort, un véhicule motorisé, un immeuble, un appartement ou seulement une porte, on finit un jour ou l’autre par avoir besoin d’un serrurier. Ces derniers, en plus d’analyser et cibler les besoins pour la clientèle, installent, entretiennent, corrigent, remplacent et font d’autres services reliés au domaine de la serrurerie. Gros plan sur le sujet.

À vos marques, prêts, serrures !

À un moment ou à un autre, les services du serrurier frappent à la porte ! Il y a tellement de choix, de compagnies et d’agences offrant plus ou moins cette assistance. À peu près comme n’importe quoi d’autre, c’est difficile de faire un choix, et le bon, qui plus est ! On ne peut pas simplement piger dans la masse et s’attendre au meilleur du hasard. Des recherches d’avantages, d’inconvénients, de visibilité et de crédibilité s’imposent. Alors la question suivante apparaît sur toutes les bouches des intéressés : « Comment bien choisir son serrurier ? ».

La clé, c’est l’expertise

Il est bien évident que, comme dans d’autres professions, certains abusent et profitent en se donnant un « titre » qu’ils ne sont pas en mesure de respecter. Tout d’abord, il faut s’assurer de faire affaire avec un artisan serrurier, qu’il se spécifie dans les serrures mécaniques, électroniques, électriques ou même les trois combinées. Ce dernier est aussi parfaitement en mesure de travailler les matières telles que le bois, le PVC, l’aluminium ou encore l’acier pour la fabrication et l’installation des serrures. De façon général, le serrurier recommandé par le fabricant des serrures reste le numéro un, puisqu’il existe un partenariat de confiance entre eux deux. À faire un peu plus attention…les publicités distribuées dans les boîtes aux lettres, sur lesquelles sont écrites de trop belles promesses pour la simplicité du travail.

Le meilleur de tous les mondes des serrures

Que la situation soit urgente parce qu’on s’est embarré dehors ou parce qu’on opte pour le tout dernier système de verrou, il faut prendre le temps de trouver le bon service et son prix. Ainsi, la facture fait plus de sens, et tout le monde est content. De plus, une estimation du coût de dépannage doit être transmise lors du contact par téléphone, donc avant tout engagement ! Les serruriers possédant un magasin sont intéressants, puisqu’ils donnent rapidement une idée sur le matériel proposé de par leur accessibilité. À proscrire, les petites annonces dans les journaux, donnant peu d’informations sur la qualité du travail. Un bon serrurier est donc toujours en mesure de répondre avec précision à toutes questions concernant l’installation, le choix des matériaux et ses avantages, de l’emplacement, ainsi que l’explication complète de la procédure.

S’informer, c’est payant !

Finalement, à moins d’être victime d’une inondation, d’un feu ou d’une tout autre catastrophe ayant causé beaucoup de dégâts, un serrurier ne devrait pas chercher à tout refaire le système. Il y a d’autres solutions beaucoup moins onéreuses et fastidieuses. Ensuite, la facture doit inclure tous les montants, c’est-à-dire la main d’œuvre, les frais de déplacement et la matière (cliquer ici pour en savoir plus). C’est une norme. En conclusion, il est important de bien s’informer, de savoir avec qui on fait affaire et pour quelles raisons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *