Changer vos fenêtres : les meilleurs matériaux et types de vitrage

vitrage-fenetre

Vous souhaitez remplacer vos anciennes fenêtres par de nouvelles, il est important de veiller à choisir des matériaux adaptés à vos exigences de sécurité et d’isolation. Sur le marché, on a le bois, l’aluminium, le PVC qui sont des matériaux très appréciés dans la fabrication de fenêtres. Zoom sur les meilleurs matériaux et types de vitrage pour vos fenêtres.

Bois, PVC, aluminium : quel matériau choisir ?

De nos jours, il existe 3 principales matières en ce qui concerne la fabrication des menuiseries.
On a d’abord le bois qui est parfois le seul matériel toléré dans les règlements de copropriété. À l’inverse, il n’est pas particulièrement toléré à proximité de sites classés. Le plus souvent, c’est le chêne français qui est utilisé dans la fabrication des fenêtres. Il est ensuite traité par des insecticides et des fongicides afin d’optimiser sa durée de vie.
Ensuite, nous avons le PVC qui est un matériau un peu plus utilisé dans le cadre d’une rénovation. Très facile à entretenir, il est aussi un très bon isolant (thermique et phonique) et relativement bon marché.
Enfin, l’aluminium est un matériau reconnu pour ne pas être un très bon isolant, mais peut parfaitement le devenir avec un aménagement dit de rupture du pont thermique. Très face à entretenir, c’est un matériau très rigide et pratiquement insensible aux intempéries.
Vous avez la possibilité de profiter des avantages de chacun de ces matériaux en optant pour une menuiserie mixte. Parmi les modèles les plus répandus, nous avons les fenêtres en bois/alu qui permettent de conserver les qualités de chacun. Le bois placé à l’intérieur vous permet, par ailleurs, de transférer la chaleur, mais son cout reste assez élevé. De spécialiste de la menuiserie comme Cara Fermetures, basé à Rennes ne peux que vous le garantir.

Quel type de vitrage choisir ?

Les innovations ne manquent pas dans ce domaine, mais dans la plupart des travaux de rénovation, le double vitrage est préféré au vitrage simple. En effet, celui-ci permet de réduire l’effet paroi froid, de diminuer les condensations sur la vitre ou encore d’éviter les déperditions thermiques à travers les fenêtres. On a aussi le double vitrage isolation renforcée VIR qui est renforcée par une fine couche transparente et peu émissive qui est déposée sur les traces du verre, coté lampe d’air. Il va alors agir un comme un bouclier empêchant la chaleur intérieure de fuir de la maison en hiver. Ce type de vitrage présente des capacités isolantes presque deux fois supérieures au double vitrage ordinaire et presque quatre fois supérieur à celles d’un vitrage simple.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *